Genel

écrite pour moi

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blonde

écrite pour moivoici l histoire qu ‘un de mes fan m’ as écrite, et qui j avoue, me fais trés plaisir car c’est l’ un de mes fantasmeTu es une salope, trop à mon goût, je décide donc de te punir pour te montrer que c’est moi qui décide…”Et que vas tu me faire?? me mettre en prison????” me demandes-tu en riant.Je souris en me disant que tu y serais bien malheureuse sans pouvoir prendre de bite ou de sperme.Nous sommes chez toi et je tourne dans le salon en réfléchissant à se que je pourrais t’infliger…D’abord te préparer, mettre ton corps en l’état de recevoir ce que tu mérites, je décide de changer un peu les règles, je t’arrache ton chemisier et ta jupe,tu es maintenant en tanga et seins nus dans le salon, je passe ma main sur tes seins, fais pointer tes tétons en tirant doucement dessus.Je te retire ton tanga et je constate une belle trace de mouille sur le tissu de l’entrecuisse, je roule ton sous-vêtement en laissant la mouille apparente,puis je fourre ta culotte dans ta bouche, en te gratifiant d’une petite gifle, puis je te fais mettre à quatre pattes.Les voisins peuvent profiter de ta nudité, tes cuisses légèrement écartées laissent apparaitre ta chatte et ton anus,je regarde ton corps ainsi offert, je passe ma main sur tes fesses en donnant quelques claques dessus, je passe mes doigts entre tes cuisses,je remonte ma main et mets mes doigts dans ta bouche en te regardant les lécher.je te relève et nous allons dans ta salle de bain, en premier raser ta petite chatte pour faciliter le passage, j’étale la mousse à raser sur ta motte et commence à passer la lame,je contourne ton clitoris déjà gonflé, je profite de ce rasage en tripotant allègrement ton bourgeon, puis tu te tournes en te penchant et écartes tes fesses pour que je rase les contours de ton anus.Je passe de la crème pour adoucir ta peau, j’enfonce un doigt dans ton cul et je me dis que tu dois être très disponible, je te fais mettre à genou et écarter tes fesses,je prépare une poire à lavement avec de l’eau chaude et un peu de sel, puis j’enfonce la canule dans ton anus, enfin je fais gicler le liquide dans tes intestins.La chaleur envahit ton ventre, je te vois gémir doucement, puis quand la poire est vidée je te laisse aller aux toilettes pour te vider.De retour dans la salle de bain je t’ai préparé des boules de geishas de bonne taille, en bonne salope soumise tu te penches en avant en me présentant tes orifices,je te fais lécher les boules puis j’en insère une dans ta chatte et la deuxième dans ton anus, je contemple le spectacle de ces deux accessoires entrés dans tes trous,et la ficelle de jonction tendue entre tes deux orifices, tu es superbe. Je prends alors ton rouge à lèvres et inscrit sur ta poitrine “PUTE”, sur une fesse “VIDE” et sur l’autre “COUILLES”.Tu te redresses et je te demande d’enfiler tes bas coutures noirs, chaque mouvement provoque une onde de plaisir dans ton corps en raison des boules.Je te tends tes bottes noires à talons, puis je te demande de me suivre jusqu’à l’entrée, je vois à ton regard interrogateur quand à la suite de ta tenue,je sors alors une cape noire du placard et te la tends, “c’est tout????” me demandes-tu, je te dis que c’est amplement suffisant.La cape te couvre jusqu’au niveau des bas, tu sens les courants d’air caresser ton intimité, j’ouvre la porte et je vois ton visage s’empourprer quand je t’annonce que nous y allons.Une fois dans pendik escort la rue, nous commençons par faire quelques courses dans le supermarché, les gens te remarquent, je te fais choisir des produits en bas des rayons.Quand tu t’accroupis, tu sens la tension sur la ficelle et sur les boules de geishas qui veulent sortir de tes trous, les écartant lorsque tu te relèves.Des hommes te croisent dans les rayons en te traitant de salope, nous sortons et nous nous dirigeons vers le RER, encore une épreuve pour toi,une fois dans le wagon je te tends ton rouge à lèvre carmin que tu appliques langoureusement sur tes lèvres.Les gens montent dans le wagon, te frôlent, ta cape s’entrouvre, des hommes glissent parfois une main pour toucher tes fesses ou ta motte,je te vois te mordre les lèvres pour ne pas gémir mais ton visage est écarlate de honte, nous arrivons à destination et descendons.Tu ne connais pas cette ville et je te fais marcher dans le rues, puis nous arrivons devant un grand bâtiment assez vétuste fermé par une grande porte battante double en acier.Je frappe trois fois et une petite porte s’ouvre, un homme en uniforme nous ouvre et nous fais rentrer dans une cour, nous le suivons sans parler vers un bureau vitré.Je sens ta respiration s’accélérer, tu ne sais pas où nous sommes et tu ne comprends pas pourquoi nous suivons un homme en uniforme,puis nous rentrons par une porte et devant nous un couloir séparé par plusieurs grilles fermées, l’homme se retourne pour nous dire de le suivre c’est alors que ton regardse porte sur son pull-over et plus particulièrement sur l’inscription “administration pénitentiaire”… nous sommes dans une prison?!Je te vois me regarder sans comprendre, je te réponds que tu verras bien ce qu’il t’est réservé.Nous entrons dans le couloir principal et passons plusieurs sas pour arriver finalement dans un hall immense en panoptique avec plusieurs cellules fermées par des portes en barreaux,derrière ces portes sur les trois étages, au bas mot dans les deux cents détenus…”Avances Charlotte” te dit le gardien, la surprise se lit sur ton visage lorsque tu réalises que le gardien connaît ton nom. Il te pousse à l’intérieur et te fais mettre à genoux, puis sort son sexe et le fourre dans ta bouche.Je te vois sucer cette queue déjà bandée avec application, ta langue passe autour du gland, titille le méat, descend jusqu’aux couilles pour les mettre dans ta bouche en salivant généreusement,je constate avec plaisir que tu es vraiment une excellente petite pute maintenant. Le gardien enfonce sa bite sans ménagement dans ta gorge, puis la retire avec un long filet de bave qui tombe sur ta poitrine,puis la rentre de nouveau dans ta bouche, il prend ton visage entre ses mains et te baise littéralement la bouche pour finir par rugir et décharger dans ta bouche te longues trainées de foutre que tu avales consciencieusement.La première épreuve semble passée, je te vois passer ton doigt pour avaler une goutte déposée sur tes commissures. Puis la dernière grille s’ouvre pour te faire accéder au centre du bâtiment.Dans les cellules des détenus derrières les barreaux qui te regardent un peu incrédules, je m’approche derrière toi pour retire ta cape et te laisser complètement nue.Tu es maintenant juste vêtue de tes bas coutures, tes talons et portant les inscriptions “pute” sur ta poitrine et “vide couilles” sur tes kartal escort fesses et ta magnifique petite chatte épilée.Certains détenus commencent à se branler, comme je les comprends, je te mets un collier avec une laisse et je commence à te promener devant les cellules, certains tendent leurs mains pour te toucher,un d’eux réussis à pincer ton téton droit, je te vois passer ta main sur ta chatte et ta langue sur ta bouche. Un d’eux approche sa queue entre les barreaux et te prend la main, tu le branles doucement,passant ta main sur ses couilles, tu humectes ta main de salive pour que ta caresse se fasse plus douce, l’homme ne se contient plus et décharge sur ta cuisse droite, le sperme s’écrase sur ton bas noir,tu te lèches la main pour récupérer les restes de foutre puis je te tire de nouveau. La température monte, les détenus sont excités, je te positionne au milieu de cette pièce gigantesque.Le gardien ouvre une grande porte qui donne sur le gymnase pour en extraire un cheval d’arçon et le placer en face de toi, puis il te fait te pencher dessus, sur le côté des menottes ont été fixées,il attache tes mains aux menottes et t’enfile un bandeau noir. Te voilà les cuisses grandes écartées et tes orifices offerts à la vue de tous et ton regard bouché par le bandeau…Tu entends un grésillement de talkie-walkie et le gardien donner des instructions à la radio que tu n’entends pas, quelques instants plus tard le bruit de centaines de serrures retentit…et des voix se font plus proches, tu réalises qu’il a fait déverrouiller les cellules et que les détenus sont sortis pour s’approcher de toi, ton coeur s’accélère?!Des mains passent sur ton corps, des doigts s’insinuent dans ta bouche, ta chatte et ton cul, sans douceur aucune, juste des mouvements saccadés de mecs morts de faim,tu comprends alors que tu vas être la putain de tous ces gars, leur défouloire, leur vide couille…Cela commence plutôt doucement, tu sens une langue se poser sur ton anus et lécher goulument ton petit trou, je te vois gémir et te tortiller sur le cheval d’arçon,une queue rentre alors dans ta bouche et tu commences à sucer, consciente que tu n’auras d’autre choix. L’homme s’agite dans ta bouche et décharge rapidement,un autre prends sa place, de l’autre côté, l’homme a retiré sa langue et extrait les boules de geishas et plante sa queue directement dans ton cul, tu arrêtes ta pipele souffle coupé par cette bite qui vient de t’empaler?! Une fois habituée, tu reprends ta fellation, une autre bite rentre dans ta bouche, te voilà avec deux queues à satisfaire.Certains ne tenant pas, éjaculent juste en se branlant sur ton dos, tu sens les giclées chaude de foutre tomber sur tes reins, les hommes dans ta bouche commencent à décharger leur foutre épais,ils te bouchent le nez pour te faire comprendre que tu dois tout avaler, ce que tu fais immédiatement, et un autre vient les remplacer en fourrant son sexe directement dans ta bouche.Celui dans ton cul décharge longuement dans un râle profond, il ne semble plus s’arrêter et décharge une quantité incroyable de foutre dans ton cul, tu sens sa semence couler dans tes intestins,à peine sorti de ton cul un autre vient se planter dans ta chatte et décharge presque aussitôt puis sort sa queue mélangée de ta mouille et son foutre pour la mettre dans ta bouche, à nettoyer.Les bites se succèdent à un rythme maltepe escort effréné dans ta bouche, tu avales une quantité incroyable de sperme, certains ne tiennent pas et giclent sur ton visage, derrière ce n’est pas mieux,c’est un coup dans ton vagin un coup dans ton anus, tes trous sont remplis en permanence, un black fourre sa queue dans ta bouche et manque de t’étouffer, elle est gigantesque,elle fait presque la longueur et la taille d’un avant bras, je te vois lutter pour essayer de sucer ce membre énorme, ton sang se glace quand tu l’entends annoncer qu’il veut t’enculer…Tout les autres l’encouragent “vas-y encule cette pute?!”, “c’est un vide couille c’est marqué dessus”, “elle aime la bite de taulard cette salope”, ce qui a pour effet de doubler ton excitation.Le black utilise le sperme qui coule dans ta raie des fesses pour lubrifier ton trou puis il pose son gland turgescent sur ton anus déjà bien dilaté, je te vois grimacer quand il pousse pour rentrer,tu souffles pour essayer d’accueillir ce vit énorme, le gland est passé te donnant l’impression que ton cul se déchire, je vois ton front couvert de sueur mais le black continue sa progression dans ton ventre.Finalement il réussi à tout rentrer, il attend un peu que ton anus s’habitue à cette barre de chaire, les autre en profite pour venir décharger dans ta bouche ou sur ton visage qui dégouline de foutre,un des gars ramasse le foutre sur ton visage avec sa main pour la glisser dans ta bouche et te faire avaler tout ce foutre.La jouissance commence à venir au fur et à mesure que le black s’agite dans ton cul, tu commence à haleter puis finalement à jouir alors que cette queue de 30 cm s’enfonce et sort de cul de plus en plus vite,je t’entends hurler de plaisir, et c’est au tour du black de jouir dans ton cul, te remplissant comme une pute, de grandes quantités de foutre bien épais dans ton intestin.Il se retire, laissant ton cul béant, ton anus est ouvert de la taille d’une balle de tennis, les autres accourent pour éjaculer de grandes trainées de foutre dans ton cul bien accueillant,un de détenus replace les boules de geishas en disant qu’il faut que tu gardes tout leur foutre jusqu’à ce soir.Le gardien te détache et te fais agenouiller, il reste encore pleins de détenus qui ont les couilles pleines, au moins une cinquantaine?!Ils défilent pour se branler et c’est une véritable douche de sperme, certains giclent dans ton dos, tes bas sont filés, le foutre coule sur tes seins pour perler au bout de tes tétons,tu caresses tes seins pour finir par pincer tes tétons entre tes doigts, tu retires ton masque et tu prends conscience de la masse d’homme qui vont venir décharger sur toi.Au bout de trois quarts d’heure les hommes ont terminé, tu es couverte de foutre, te léchant les lèvres pour en récupérer un maximum, tes trous sont remplis mais les boules de geishaempêchent le foutre de sortir, tu es en transe, je te vois retirer les boules pour recueillir le foutre dans ta main et la porter à ta bouche, je ne te reconnais plus, ma Céline est une vraie cochonne.Puis les détenus retournent dans leur cellule car ils sont conscient du deal qui leur était proposé et surtout de la suite…Un des gardiens arrive et te conduit à une cellule, il t’attache sur un lit sur le ventre et je rentre pour t’annoncer la suite, tu resteras ici jusqu’à demain matin, je reviendrai te chercher pour te ramener,mais cette nuit tu vas servir de vide couille à tous les détenus et gardiens selon leur envie, ton petit trou leur sera grand ouvert, il viendront t’enculer toute la nuit à leur guise.Je te vois esquisser un grand sourire en me disant que tu vas passer une très très bonne nuit…A demain…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir