Genel

Mon histoire – Partie 25 – Enlèvement 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Mon histoire – Partie 25 – Enlèvement 3Il est vraiment tres tard quand je rentre à la maison et y trouve Véro de plus en plus inquiète.Je lui résume la situation en me remémorant une triste affaire.Il y a quelques années, j’ai eu à défendre une pauvre fille perdue qui était tombée entre les griffes d’un réseau de prostitution.A peine majeure, rejetée par ses parents, en galère, vivant dans la rue , elle avait été enrôlée de force.Le procès a parfaitement mis en lumière les enchaînements qui l’ont conduite à cette situation.Aujourd’hui encore, j’ai froid dans le dos rien que d’y repenser.Tout commence pour elle banalement, par une rencontre, une nuit froide, avec un jeune homme qui sait se montrer gentil, souriant, attentif et prévenant.Très vite, ils deviennent amants.Elle a 19 ans et, si ce n’est pas son premier homme, elle est encore inexpérimentée.Pour elle, c’est l’amour de sa vie, ils vont construire quelque chose ensemble, c’est certain.Il lui loue un petit meublé, un rien crasseux, dans un vieil immeuble.Elle est heureuse, elle a un toit,,un amoureux.Jamais elle n’ira chez lui. Quand elle s’en inquiète il lui dit qu’il vit chez ses parents, qu’il faut qu’elle soit patiente, que bientôt..Elle croit en ses belles paroles. L’amour rend aveugle..Il l’interroge sur sa vie, ses parents, ses amis…Non, elle a tout quitté, elle n’a plus de contact avec personne, elle est seule, elle n’a que lui.Tres vite il lui propose d’introduire un deuxième homme pour une nouvelle expérience sexuelle.Elle est réticente, commence par refuser. Il sait se montrer persuasif, lui expliquant qu’il faut tout connaître dans la vie.Un peu contrainte, sans être réellement forcée mais pour lui faire plaisir, elle accepte finalement.C’est ainsi qu’un apres midi, débarque avec son ami , un homme bien mis, poli, soigné, la cinquantaine.C’est pour elle une première que d’être l’objet des attentions de deux mâles excités qui veulent profiter de son corps.Pendant deux heures, ils feront l’amour, si toutefois on peut appeler “faire l’amour” une séance de baise telle que celle là. Elle sucera l’inconnu pendant que son amant casino şirketleri la prendra par derrière.A tour de rôle, ils la sodomiseront, pénétreront sa bouche, son sexe.A la fin, agenouillée sur son ami, la verge enfoncée au fond de sa matrice, l’inconnu se placera derrière elle et s’enfoncera dans son cul offert.Cette double pénétration la laissera douloureusement prostrée quand les deux hommes exigeront de prendre leur plaisir dans sa bouche.Le premier cap est franchi… La vie suit son cours, mais le jeune homme a des ennuis d’argent.Il ne peut plus payer le loyer, elle va se retrouver à la rue.Trouver du travail ? Avec la crise, sans qualifications, inutile d’y penser.Son ami lui propose de lui envoyer des connaissances qui lui donneront de l’argent en échange de ses faveurs.Elle s’y refuse… Devenir une pute ? Jamais.Malgré l’insistance pressante de son copain elle ne cède pas…Il comprend vite qu’il n’en tirera plus rien.Deux jours plus tard, sortant de chez elle, elle est embarquée de force dans une voiture aux vitres teintées.Malgré ses coups, ses cris, elle ne pèse pas bien lourd face à l’homme qui la maîtrise pendant que le conducteur démarre.Elle est conduite dans une maison d’un quartier calme de la ville.Descendue au sous sol, et enfermée dans un réduit, aux murs nus, sans fenêtre , avec pour tout ameublement qu’un vieux matelas posé à même le sol, un seau et des bouteilles d’eau. Une ampoule nue diffuse une lumière continue.Elle hurle, appelle au secours, frappe sur l’épaisse porte.Elle se rend compte que personne ne viendra la délivrer.Elle pense à son ami. Il va s’inquiéter, prévenir la police.Pendant 3 jours elle ne voit quiconque , n’a rien à manger, se contente de boire de l’eau pour survivre. Désemparée, sale, affamée, elle perd la notion du temps.Au 3ème jour, la porte s’ouvre. Un homme cagoulé lui tend des vêtements propres et lui fait signe de le suivre.Il la conduit dans une salle d’eau. Elle peut enfin se laver. La chaleur lui fait du bien.Elle est propre mais elle a faim.Ramenée à sa cellule, l’homme revient avec un plat de pâtes fumant et odorant.Se casino firmalari débraguettant et exhibant sa queue, il lui dit : – Si tu veux manger, il faut d’abord boire.- Allez vous faire foutre !L’homme repart.Le lendemain, la même scène se reproduit.Affaiblie mais pas vaincue, la réponse est identique.Le surlendemain, à bout de forces, elle cède.Elle s’approche, se met à genoux et prend en main le sexe .- Suce et applique toiElle prend en bouche la verge et entame une fellation mécanique. Des hauts le coeur la secouent pendant ce pénible moment.L’affaire dure, elle a mal aux mâchoires. L’homme veut en finir, il saisit son dard et fait monter son plaisir par une masturbation rapide.Sur le point de jouir, il prend la tête de la fille et s’enfonce en elle.Il jute enfin , en gros jets puissants qui cognent au fond de la gorge.- Tu peux manger maintenant. Une semaine durant, ce sera nourriture contre pipe…Cela ne lui fait maintenant ni chaud ni froid.L’exercice est mécanique.Dés qu’elle entend la clé tourner dans la serrure, elle se met à genoux , la bouche ouverte et attend lanpine de l’homme.Au 8eme jour, la situation évolue.Il lui demande de se déshabiller. Elle hésite.Une gifle s’abat sur sa joue. Elle obéit.Il lui tend un préservatif. Elle sait qu’il ne se contentera pas de sa bouche.Elle y a déjà réfléchi. Elle pense être aux mains d’un malade qui se sert d’elle pour apaiser ses pulsions sexuelles.Elle est seule, personne ne viendra la chercher.Ses options sont peu nombreuses. Soit elle se soumet et a une chance, un jour peut être , de s’échapper, soit elle refuse et qui sait ce qui peut lui arriver…Elle suce le sexe qui durcit, et déroule la capote.Elle se couche sur le matelas et ouvre ses jambes.L’homme s’affale sur elle et commence à la besogner.La pénétration est douloureuse, des larmes montent à ses yeux.Heureusement, le supplice ne dure pas longtemps. Il se retire assez vite et l’oblige à le sucer pour finir dans sa bouche.Pendant une quinzaine de jours, la scène se répète. Tous les matins, il entre, elle se dénude, le fait bander et se laisse pénétrer güvenilir casino sans mot dire.Seules les positions varient. Il aime la baiser en levrette , alternant les coups de bite entre sa chatte et son cul. Elle ferme les yeux et s’efforce de penser à des choses agréables pendant que son violeur s’acharne.Cette période passée, elle est transféré, sans qu’elle ne sache bien ou, dans une autre maison.Elle est placée dans un petit studio bien plus confortable. Elle a maintenant une mini cuisine pour préparer ses repas et une salle de bain bien à elle.Un homme, différent, lui amène de la lingerie fine et lui ordonne de se raser entièrement.Il lui dit qu’elle devra entretenir son corps au mieux et rester toujours propre et fraîche.Il lui montre une mini caméra, cachée dans une applique et lui explique qu’elle est sous constante surveillance et qu’elle doit se montrer polie et aimable, disponible et ouverte pour ceux qui rentreront.Quand un premier visiteur arrive, elle comprend vite son état.Les jours et les hommes se succèdent. Les uns se montrent gentils, d’autres sont brutaux. Elle s’applique à les satisfaire de son corps, son esprit s’évadant.Le corps mâché, l’âme broyée, elle est devenue un automate, une poupée vivant objet sexuel.Un garçon avenant pourtant, passe la voir régulièrement.Il est doux, prévenant. Il a toujours un geste , un mot tendre envers elle.Les semaines passent, les liens se nouent. Elle sourit quand il rentre.Il pose des questions. Naïvement, il la pensait consentante . Au creux de l’oreille, pendant leurs ébats, elle lui dit de se taire, qu’ils sont surveillés.Il finit par ouvrir les yeux et se rend compte de la situation.Un coup de téléphone anonyme fera intervenir la police qui délivrera les 4 pensionnaires de la maison et arrêtera les gardiens présents.L’enquête démontrera qu’elle , comme les autres victimes , ont été vendues à ce réseau par le jeune homme qui l’avait recueillie . C’est son sauveur, le délateur anonyme, qui me contactera pour que je prenne en main ses intérêts. Avec son aide, sa présence, son affection,il lui faudra de longs mois avant qu’elle ne se reconstruise.Je me doute bien que Corinne est tombée sur le même genre d’individus.Même si je demeure anxieux, j’ai une totale confiance en Pierre , ses hommes et ses moyens pour la sortir de ces sales draps.Demain, c’est sur, la situation va évoluer…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir