Genel

Chapitre 7 : LADY SPICY la stripteaseuse

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Chapitre 7 : LADY SPICY la stripteaseuseDécembre 2005, je viens d’avoir 22 ans et pour fêter ça, j’ai invité quelques potes à me rejoindre sur Nantes, le weekend suivant. Nous avions décidé de sortir en boîte, car ce samedi-là, il y avait une soirée striptease organisée et des cadeaux à gagner pour les fêtes de fin d’année.Nous étions 4 mecs et nous avons passé la première partie de la soirée dans un pub, à siroter quelques pintes de kilkenny et 2 ou 3 verres de whisky-coca, histoire de nous mettre en jambe pour la suite des événements.00h30, le taxi nous dépose sur le parking. Nous passons le check-point des videurs, nous prenons l’entrée-bouteille, laissons nos affaires au vestiaire, et c’est parti pour une folle nuit.Nous arrivons dans la grande salle, une légère déception s’empare de nous, l’endroit est à moitié vide.On choisit une place judicieuse, où l’on peut voir le dancefloor aussi bien que le podium où les effeuilleuses vont faire leur show. Un rapide coup d’œil pour voir s’il y a de la “meuf” comme on dit, pas grand chose… On va attendre un peu.Une heure plus tard, la salle est pleine, la musique bat son plein, l’ambiance est bonne, ça chante, ça danse, ça drague. Et soudain le DJ annonce la première danseuse. Sur le podium, arrive une jolie blonde qui danse et se déshabille sur un rythme endiablé. En string et soutif, elle fait monter un homme dans le public et l’allonge sur le dos.Elle danse lascivement au dessus de lui et retire son cache-nichons. Le mec semble comblé lorsqu’elle agite ses deux gros ballons siliconés, sous son nez. Elle feinte d’enlever le bas, et finalement le jette quelques mouvements plus tard. Chouette, du nu intégral… J’imagine la sensation du bonhomme lorsqu’elle effleure sa petite minette sur son museau.Ce premier show est assez osé, je suis tout emoustillé…Le second exercice nous permet d’admirer une autre femme blonde, qui, elle aussi fini nue dans une chorégraphie pleine de sensualité. Mon esprit s’échauffe, si je rencontre une demoiselle ce soir, je vais lui faire la totale.C’est un homme , déguisé en biker, qui s’est ensuite présenté sur le podium. Et oui, il en faut pour tout le monde. Les femmes deviennent hystériques lorsque ce dernier retire son blouson en cuir et arrache son pantalon de la même matière. Il est vrai qu’il est super bien bâti, musclé et bronzé. J’ai toujours trouvé ça un peu kitsch, un chippendale aussi colosse soit-il avec un petit string entre les fesses, ça casse un peu la virilité masculine, enfin c’est mon avis. Mais cela plait aux femmes, leurs cris sont stridents lorsque cette armoire à glace fait mine d’ôter son cache-sexe. Ça doit mouiller dans les petites culottes…Le DJ annonce une pause pour les artistes et invite les gens à danser. Nous avons fini la bouteille et avec un de mes potes, nous partons en chasse sur la piste de danse.Après avoir essuyé 2 ou 3 refus de la gente féminine, on s’est rapproché du podium, devinant que les stripteases n’allaient pas tarder à reprendre.Nous avons eu du nez sur ce coup-là car moins de 5 min plus tard, le spectacle a repris. Un couple est monté sur le podium, déguisé en égyptien mais façon “Stargate” pour ceux qui connaissent. illegal bahis Je reconnaîs la première stripteaseuse aux gros seins en plastique et le chippendale. Nous sommes aux premières loges pour les voir se dénuder et se trémousser sur une chorégraphie très érotique.Pour le final, une chaise se trouve seule au milieu de l’estrade et le DJ scande le nom de la seconde danseuse:- Et voici le retour de Ladyyyyy Spicyyyyy.On retrouve la seconde blonde de la soirée dans un costume de cow-girl très sexy.Elle fait le show et se dévétit, les sifflets sont plus bruyants que les enceintes du DJ. En string et soutif, elle fait le tour du promontoire et regarde le public pour choisir sa proie. Il y a des tas de bras en l’air. Elle arrive dans notre direction, et là mes amis se mettent à hurler en me montrant du doigt:- Lui, lui, c’est son anniversaire, lui, lui…Je n’y crois pas lorsqu’elle me tend la main pour me signifier de la rejoindre sur scène.J’att**** sa main et elle m’aide à me hisser sur le podium. En m’amenant au centre pour me faire assoir sur la chaise, elle me demande si je suis célibataire. Je réponds par l’affirmative, ne comprenant pas trop pourquoi. Assis sur la chaise, je me sens excité par cette belle blonde qui se déhanche devant moi, mais également terrifié devant les regards de la foule.Elle retire mon tee-shirt, me caresse le torse. À chaque fois qu’elle me regarde, je la fixe dans les yeux pour lui montrer que je la désire vraiment. Elle s’assoit sur mes genoux, face à moi, dégraffe son soutif, passe ses bras autour de mon cou et se penche en arrière. J’ai envie d’embrasser ses beaux nichons.Elle se lève, fait le tour de la chaise, se place derrière moi, fait glisser ses mains le long de mon torse et descend jusque ma ceinture.Elle défait ma lanière de cuir et déboutonne les pressions de mon pantalon à la vue de tous. Je suis un peu anxieux face à la tournure des événements, surtout que j’ai une demi-érection. Mais elle s’arrête là et se place à nouveau devant moi, face au public et dos à moi. Je mate ses fesses et à ce moment là je vois ses pouces s’emparer de l’élastique de son string.Elle l’a baissé en se penchant en avant, jambes tendues et pieds joints, ce qui m’a permis d’admirer ça petite fente imberbe. Puis, toujours de dos, elle s’est assise sur moi, elle a pris mes mains pour les poser sur ses seins et elle a entamé des mouvements de bassins, frottant son superbe fessier sur mon sexe. Je me suis mis à bander sérieusement. Elle s’est ensuite mise au sol et elle a continué sa danse provocatrice, jusqu’à se retourner vers moi. Assise parterre, elle a largement écarté ses jambes, me laissant entrevoir toute son intimité.À nouveau debout, elle est repassée derrière moi, elle a posé sa main gauche sur mon “pec” et sa main droite est descendu jusqu’à mon bas ventre. Elle a regardé l’assistance comme pour avoir son approbation, et elle a plongé sa main tout au fond de mon boxer. Elle l’a ressorti lentement, j’ai senti ses doigts effleurer mes couilles et ma verge toute raide. Je comprends mieux pourquoi elle m’a demandé si j’étais célibataire. Elle a fini son show sur un grand écart devant la foule en chaleur. illegal bahis siteleri Les lumières se sont éteintes et j’ai pu me rhabiller, avant d’aller retrouver mes amis.Un peu plus tard, j’ai aperçu la troupe des stripteaseurs qui se dirigeait vers le bar. Mon envie irrépressible de converser avec la belle blonde, m’obligea à me lever et j’ai fait les quelques mètres qui me séparait d’elle.- Excusez-moi de vous déranger, est-ce que c’est possible de faire une photo avec vous? Elle accepta volontiers. Le cliché est pris avec mon portable par son acolyte.- Merci, votre show était génial- C’est vrai ça ta plu?- Oui beaucoup, vous avez dû le remarquer…dis-je un peu gêné.- Oui j’avoue, mais c’est normal, ça arrive.- En tout cas, je ne suis pas prêt de l’oublier, vous m’avez fait un très beau cadeau d’anniversaire. Je peux vous offrir un verre pour vous remercier?Nous avons trinquer autour d’une coupe de champagne. Je lui ai exprimé que son spectacle était plutôt osé et elle prit le temps de m’expliquer qu’elle fonctionnait à l’instinct.Nous avons bavardé encore un peu et lorsqu’elle s’est appretée à me quitter, je lui ai demandé:- Tu t’en vas déjà?- Oui désolé, mais je dois aller récupérer le cachet de ma prestation avec le responsable, et après je rentre.Devant mon désarroi, elle a demandé un crayon et un bout de papier au barman. Elle a noté son numéro et l’adresse de son hôtel.- Appelles-moi après ta soirée et si je ne suis pas encore couchée, on pourra continuer notre tête à tête…Je n’en revenais pas, elle venait de m’inviter à la rejoindre dans son lit.Vers 5h du mat’, nous sommes sortis, tous les quatres un peu “pétés”. Je l’ai appelé directement, en attendant le taxi, espérant fortement qu’elle me réponde.Elle décroche:- Allô- C’est moi le mec de la boîte, heureux que tu ne dormes pas.- Non, je suis rentrée il n’y a pas longtemps et j’attendais ton appel.- Donc notre tête à tête tient toujours?- Oui, avec plaisir.- Ok, bon bah j’arrive.Dans le taxi, ça a jasé et en descendant sur le parking de l’hôtel, j’ai filé les clés de mon appart à un pote.- À demain les gars…J’ai rejoint cette belle nana dont je ne connaissais pas le prénom. Elle m’a ouvert avec un grand sourire.- Je suis contente que tu sois là, j’avais peur que tu ne viennes pas.Je la devorais des yeux, elle était magnifique dans son petit kimono en satin noir et blanc. Mais j’etais intimidé par cette beauté qui avait quelques années de plus que moi.Ne sachant trop quoi dire, je lui ai demandé:- Ça t’arrive souvent de retrouver des mecs comme ça, après tes soirées?- Ça peut arriver quand je tombe sur un gars qui me plait.On s’est rapproché l’un de l’autre et on s’est embrassé tendrement.Nos langues se sont touchées, elles se sont enroulées dans un merveilleux mélange de salive. Ses lèvres étaient pulpeuses, je les ai mordillées. Elle a soulevé mon haut et a titillé mes tétons avec sa bouche et sa langue, ça m’a donné la chair de poule.Le temps que je me déshabille, elle s’est posée sur le lit. Je l’ai rejoint en boxer et je me suis allongé sur elle. Je l’ai embrassé à nouveau en caressant sa cuisse, pendant que ses mains, dans mon boxer, parcouraient mes canlı bahis siteleri fesses.J’ai ouvert son kimono, elle était nue dessous. J’ai pressé ses seins, puis je les ai gobé un par un, tournant ma langue autour de ses tétines bien dures. Elle a enlevé mon boxer et à commencé à me masturber lentement. Ma queue s’est raidie entre ses doigts experts.Nous avons roulé sur le côté et elle s’est retrouvé sur moi. J’ai caressé ses fesses, ses gros seins étaient écrasés contre mon torse. Puis, elle s’est faufilée entre mes cuisses et elle a démarré une fellation très sensuelle. Moi qui l’imaginait aussi survoltée que sur scène, elle était en fait très douce et très câline dans ses gestes. Je soupirais agréablement sous ses coups de langue sur ma queue. Je n’ai pu retenir un râle de plaisir quand elle m’a aspiré les couilles tout en m’astiquant plus dynamiquement.Mais le summum de mon plaisir s’est manifesté alors que la jolie blonde m’a sucé la peau des balloches en me fixant coquinement dans les yeux.J’étais surpris par mon endurance à ne pas jouir, sûrement grâce à la quantité d’alcool ingurgitée.Nous sommes passés en position 69 et j’ai enfin pu goûter sa moule toute chauve. Ma langue farfouillait ses entrailles pendant que ses sécrétions vaginales s’écoulaient au fond de ma gorge. C’est au moment où j’ai lapé son clito en la doigtant qu’elle est devenue plus chienne.Elle s’est mise à gémir et m’a sucé bien plus énergiquement. Elle s’est même lâchée en me disant:- Hum, j’adore qu’on me bouffe la chatte comme ça. La bouche et le menton pleins de cyprine j’ai répondu:- J’ai trop envie de toi- Moi aussi.Elle s’est foutue à 4 pattes, j’ai déroulé un préservatif sur ma queue et je l’ai prise en levrette.Dès que je l’ai pénétré entièrement, elle s’est exclamée d’un long “Oh Oui”, soulagée et heureuse d’être remplie. Je l’ai buriné par de violents coups de bite, mes mains agrippées sur la peau de ses fesses, mes couilles claquaient contre son pubis. Ses seins ballotaient. Elle a eu un premier orgasme. Voyant qu’elle avait du mal à reprendre sa respiration, je me suis freiné mais Lady Spicy m’a ordonné:- Ne t’arrêtes pas, continues.J’ai repris mes mouvements de va-et-vients. Elle a obtenu un second orgasme:- Oh oui, qu’est ce que c’est bon me cria-t-elle.Après quelques coups de pine, j’ai joui également, en croyant que mon gland allait exploser.Elle a accepté que je reste dormir avec elle.Après quelques heures de sommeil, je me suis réveillé avec un léger mal de crâne. Je me suis tourné vers elle, elle dormait sur le côté dos à moi. Je me suis collé contre elle. J’ai déposé de petits bisous sur son épaule en caressant son bras.Elle a frotté ses fesses contre mon sexe et il s’est gonflé tout de suite.- Déjà au garde à vous? Tu es bien matinal.- Oui toujours quand j’ai une femme aussi belle dans mon lit. Par contre je n’ai plus de capote.- C’est pas grave, tu éviteras de jouir en moi, c’est tout.J’ai soulevé sa jambe et je l’ai prise comme ça sur le côté.Nous sommes restés comme ça jusqu’au bout, je la baisais lentement et quand j’ai senti ma sève montée, je suis sorti et j’ai giclé sur son pubis.Nous nous sommes quittés, je suis reparti chez moi retrouver les collègues et elle, devait se rendre à la gare.J’ai passé une super soirée d’anniversaire. Je n’ai jamais su son nom, son âge, ni d’où elle venait. Je n’ai appris son identité que l’été suivant, en regardant une émission de télé-réalité…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir