Genel

Massage à l’aveugle. (Par Lou)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Massage à l’aveugle. (Par Lou)Massage à l’aveugle.Il fait très chaud aujourd’hui, je suis essoufflée et pourtant je presse le pas. Je suis à la limite du retard. J’ai rendez vous avec toi, un presqu’inconnu. J’ai hâte de te voir. Nous avons discuté par mails, échangé quelques photos, rien de plus. Cependant, nous avons convenu de beaucoup de choses pour cette première rencontre et je m’applique à respecter nos engagements. Dans ta rue, je suis tes indications. Interphone, la sonnerie, agressive, me sort de ma torpeur. Tu me renseignes sur l’étage. Dieu merci, il y a un ascenseur, mon coeur bât déjà la chamade. J’arrive devant ta porte, laissée entrebaillée. Je la pousse, entre et referme derrière moi. Il fait sombre et je ne connais pas les lieux. Le contraste avec le soleil m’a rendu aveugle. Je me laisse guider par la musique et quelques bougies qui se consument.La pièce dans laquelle je pénètre est vaste et dépouillée. Je te distingue, allongé, nu, à plat ventre sur un lit, une simple serviette te couvre les fesses. Je marque un arrêt près d’un fauteuil en cuir élimé. J’ôte ma robe et descends de mes cinq centimètres de talons. Ne reste sur moi que mes tatouages et la lingerie choisie soigneusement pour toi. Je porte un ensemble noir, dans le style années 50 et un porte jarretelles qui maintient des bas en nylon tout ce qu’il y a de plus classiques ; un jeu de clair/obscur entre ma peau très blanche, la dentelle et l’encre. Ainsi dévêtue, je me sens libérée, plus à l’aise. Toujours silencieuse, je sors de l’huile de massage de mon sac et abandonne mes effets pour approcher du lit. Je m’installe à califourchon sur tes fesses, la serviette de coton en guise de dernier rempart. Je ne bouge pas et attends que mes yeux s’acclimatent parfaitement à l’obscurité. Ton souffle nous soulève régulièrement, calmement. Je commence à mieux cerner notre environnement. Un gigantesque miroir reflète le côté droit du lit. Je souris.Je verse de l’huile de maracuja dans mes mains et les frictionne sikiş izle pour la réchauffer. Elle pénètre rapidement la peau de mes paumes et son parfum sucré nous enveloppe. Lentement, j’enduis ton dos, tes épaules dans leur totalité, répétant le même processus pour ajouter du liquide. Je me lance alors à l’assaut de ton dos. Je transmets à mes mains toute la vigueur dont je suis capable. Mes doigts et mes phalanges pénètrent ta chair, la labourent, y tracent des sillons. En un rien de temps, je sens tes muscles se détendre et la tension fondre. La sueur commence à perler sur mon front, j’y passe mon avant bras régulièrement pour l’éponger. Je m’applique particulièrement sur le creux de tes reins. Tu grognes. Je me penche sur ton oreille. Mon souffle chatouille ton cou. Je chuchote pour te demander si tout va bien, te faire comprendre que je suis attentive à tes besoins. J’ai envie d’entendre ta voix dont je ne sais rien si ce n’est déformée par l’interphone mais tu te contentes de grogner à nouveau en opinant du chef. Je poursuis le massage en regardant ton profil. Tu tournes la tête dans l’autre sens, vers le miroir. Tes yeux y rencontrent les miens avant de profiter du reflet pour m’inspecter. Je ferme les miens pour mieux me concentrer sur ce que mes mains ressentent.Ta respiration est toujours aussi régulière alors que la mienne s’affole et accompagne mes efforts. Mes mains remontent le long de ta colonne pour s’affairer sur tes omoplates. Je ne ménage pas mes efforts et je suis maintenant complètement baignée de sueur. Je la sens dégouliner le long de mon dos jusqu’à la naissance de mes fesses. Je continue l’ascension de ton dos pour dénouer tes épaules et ta nuque. La gravité entraine mes seins avec elle et ils effleurent ton dos. Mes mouvements accentuent le frottement et font durcir mes tétons. J’ai du mal à me concentrer sur le massage. Je m’aperçois alors que je compte pour garder en tête le nombre de passages à effectuer de chaque coté de ton cou. À nouveau je souris. Je masaj sex me dégage de ton dos pour me positionner sur ton coté. Tu en profites pour soulever ton bassin un instant et, j’imagine, libérer un début d’érection. Je pétris et malaxe ton flanc gauche avant d’inverser ma position pour répéter l’opération à droite.Je me lève à nouveau et te demande de te retourner. Allongé sur le dos, tu te redresses un peu en te maintenant sur les coudes pour me regarder. Je vais piocher un tube de rouge à lèvres dans mon sac et ravive l’écarlate de ma bouche. Je range le tube et extrait de mes affaires une bouteille d’eau. Je bois à grosses gorgées en en laissant filer le long de mon menton pour me rafraîchir. Je repose la bouteille et enlève ma culotte et mon soutien gorge qui rejoignent ma robe. J’approche du lit et att**** la serviette qui masque ton sexe pour m’éponger. Je t’enfourche à nouveau en essuyant les dernières traces de transpiration sur ma poitrine. Je te regarde droit dans les yeux et je coince tes mains sous mes genoux. J’envoie la serviette au pied du lit et je me penche pour atteindre tes épaules. Mon clitoris vient directement se placer contre ton gland. Ton érection ne fait plus aucun doute et ma chatte se contracte. Je commence à mouiller largement. Je tente de ne pas y prêter attention et je me concentre sur tes épaules. Je continue scrupuleusement mon massage et tu te laisses aller à nouveau. Mes mains et mes tétons libérés reprennent leurs vas et viens. Comme je me penche pour atteindre ta nuque et je sens ton gland se placer à l’entrée de mon vagin. Nos fluides se mélangent. Un gémissement de désir m’échappe.Je perds alors toute retenue, me redresse et me cambre. Ta queue glisse en moi jusqu’à la garde. Tes mains se libèrent et se plaquent sur mes seins. Tu les empoignes durement. J’appuie mes paumes sur ton torse, soulève mes fesses et laisse mes hanches entraîner ton sexe dans une danse sensuelle et incroyablement lente. Nos regards ne se quittent masturbasyon porno plus. Au comble de la frustration, tu te redresses et m’agrippes le dos. Mes jambes s’enroulent derrière le tien. Ta queue est au plus profond de moi. Nos bouches s’emparent l’une de l’autre. Ton bassin se déchaine et me soulève. Alors que le massage m’a vidé de mon énergie, je sens que tu prends les rennes et ça me plait. Tu m’écartes brutalement de toi et att****s un foulard. D’une main, tu enserres mes chevilles, me mets à plat ventre sur le lit, les pieds au sol. Tu me passes le foulard dans la bouche et utilises les extrémités pour me lier les mains dans le dos. Mon cul est à ta merci. Tu écartes mes cuisses. Je devine que tu es à genoux, la bouche tendue vers moi et je sens ta langue qui vient aspirer mon clitoris, fouiller mon vagin. Je gémis, ma salive imprègne le foulard. Je tremble. Tu continues de me lécher et deux de tes doigts me pénètrent et s’agitent.Mon premier orgasme explose à l’arrière de mon crâne. Tu remplaces tes doigts par ta bite. Tu att****s mes hanches et accélères le rythme. Je n’ai plus conscience de mon corps. Mes orgasmes se succèdent ou c’est le même qui ne s’arrête plus. Je ne sais plus. Tu t’extraies de mes entrailles, te branles entre mes cuisses, entre mes fesses. Je reprends ma respiration. Tu te sers de ma cyprine pour humidifier mon anus qui s’ouvre à toi. Tu y glisses ton gland. Tu prends ton temps. Chaque coup de rein t’envoie un tout petit peu plus en avant. Je tressaille d’impatience et utilise mes dernières ressources pour reculer et te recevoir au plus profond de moi. Tu prends de la vitesse, m’assène de petits coups plus marqués. Tes couilles valsent contre moi. Ta main gauche accrochée à mes liens, la droite claque sur mes fesses. Je crie. Je ne peux pas m’en empêcher, je ne m’en rends même pas compte. Je jouis une fois de plus. Au bord de l’évanouissement, j’entends tes râles. Ton sperme se déverse en moi. Chaud et onctueux. Encore en moi, tu me libères de mes entraves et te retires lentement. Tu t’écroules sur le lit et m’aides à m’allonger contre toi. Tes bras m’enserrent. Tu embrasses ma nuque. Nos respirations redeviennent calmes et finissent par adopter la régularité du sommeil.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir